Iniesta accuse Mourinho d’être à l’origine d’une tension « insupportable » en Espagne



José Mourinho a souvent créé des polémiques durant son séjour en Liga, Andrés Iniesta pense qu’il a également été néfaste à l’équipe nationale espagnole.

Andrés Iniesta a accusé José Mourinho de cultiver la « haine » entre les joueurs du Real Madrid et du FC Barcelone pendant son séjour à Madrid, ce qui a provoqué des tensions « insupportables » dans l’équipe nationale espagnole.
Mourinho a passé trois ans à la tête du Real après avoir quitté l’Inter en 2010 et, pendant son passage, la rivalité durant le Clasico était devenue extrêmement âpre.

L’incident le plus notable s’est produit lors d’un match en Supercoupe d’Espagne au mois d’août 2011, lorsque Mourinho a semblé frapper Tito Vilanova, l’assistant de Pep Guardiola.
Mourinho a ensuite qualifié Vilanova de « Pito » (organes génitaux en espagnol) après le match, affirmant qu’il n’avait aucune idée de qui était l’assistant de Guardiola. Gerard Piqué accusait de son côté l’entraîneur portugais de « ruiner le football espagnol ».

À l’époque, la plupart des joueurs espagnols venaient du Real et du Barça. Même si la Roja avait remporté l’Euro 2012 durant la période où Mourinho était à Madrid, Iniesta a révélé que l’atmosphère était devenue toxique à cause du ‘Special One’.
« Il n’est pas nécessaire d’être originaire de Barcelone ou du Real Madrid pour savoir que cette situation était désagréable, et l’élément clé de cette histoire était Mourinho », a déclaré Iniesta dans l’émission Salvados sur la chaîne de télévision La Sexta.

« Cela allait plus loin qu’une simple rivalité. Tu voyais de la haine. Cette situation était insupportable. »

« La tension Barça-Madrid provoquée par Mourinho a fait beaucoup de mal à l’équipe nationale. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here