Neymar : « Le futsal a eu une influence capitale sur moi »



La star du PSG nous explique la façon dont le futsal et le football de rue ont influencé son jeu.

Comment le football de rue a-t-il façonné le joueur que vous êtes aujourd’hui ?
Il m’a certainement aidé à développer un jeu rapide ainsi que cette élégance brésilienne. Je me souviens, quand j’étais enfant, je me réveillais chaque matin et je voulais simplement jouer au football, même si je savais que je devais aller à l’école. Dès que j’arrivais à la maison je prenais mes affaires de football puis je partais jouer avec mes amis jusque tard dans la nuit. Rien d’autre ne me semblait important à ce jeune âge.

Vos entraîneurs vous ont-ils encouragés à jouer au football  dans la rue ?
Non, bien au contraire. Mes entraîneurs avaient peur que je me blesse et que je manque un entraînement ou un match. Cela ne m’a pas empêché de jouer !

Quel entraîneur a eu la plus grande influence dans votre carrière ?
J’ai eu la chance de jouer pour beaucoup de grands entraîneurs qui ont contribué à améliorer mon jeu de différentes façons, mais celui pour lequel j’ai le plus d’affection est Lima (ancien joueur de Santos, Fluminense et du Brésil). Il était mon entraîneur quand j’étais un adolescent. J’avais un vrai lien avec lui.

Que pensez-vous de vos débuts professionnels avec Santos à 17 ans ? Comment vous êtes-vous senti, marchant vers une foule qui chante votre nom?
Je ne savais pas vraiment quoi faire! Je ne savais pas s’il fallait sourire, applaudir la foule, agiter les mains en l’air ou rester sérieux. C’est assez compliqué quand on est jeune, mais j’ai fini par jouer ce premier match au Stade Pacaembu et ça reste un bon moment.

Vous êtes un joueur très habile. Comment êtes-vous devenu le joueur que vous êtes aujourd’hui ?
Le futsal a eu une influence capitale sur moi. C’est un jeu très exigeant et cela m’a vraiment aidé à développer ma technique, ma vitesse de réflexion et ma capacité à effectuer des mouvements dans des espaces restreints. Je pense que le futsal est un élément fondamental dans la vie d’un footballeur.

Pourquoi ça ?
Vous devez penser vite et bouger rapidement. Si vous perdez une seconde, le ballon est parti. Quand nous jouons, il n’y a pas beaucoup d’espace donc vous devez réagir rapidement. Il ne fait aucun doute que le futsal m’a beaucoup aidé dans ma carrière. C’est l’une de mes grandes passions dans ma vie. J’avais l’habitude de jouer mais malheureusement j’ai dû m’arrêter à 13 ou 14 ans pour devenir footballeur à 11.

“ Le futsal m’a aidé à penser rapidement. Quand on joue contre les meilleures équipes du monde, il n’y a pas beaucoup d’espace donc il faut agir vite ”

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette époque dans votre vie ?
Je me souviens d’avoir seulement sept ans quand j’ai gagné mon premier prix individuel, c’était un sentiment très spécial comme un enfant. Je faisais mes débuts pour Portuguesa [Santista], un autre club de la ville de Santos, et nous avons terminé troisième dans un tournoi de futsal. J’ai marqué 23 buts.

A-t-il été difficile de passer du futsal au football ?
Pas vraiment. J’ai commencé à jouer au football à partir de 11 ans, avant de combiner les deux jusqu’à 14 ans. Il est alors arrivé un moment où je ne pouvais pas jouer aux deux et il fallait faire un choix. Bien sûr, j’ai choisi le football. C’est drôle, je me souviens encore de mon père en train de regarder mes matchs de futsal et de faire des commentaires sur ma façon de jouer, même quand j’étais très jeune. Il était toujours là.

Qui est votre idole en futsal ?
C’est Falcao, une légende du foot brésilien. C’est l’un des athlètes qui m’inspire le plus. Nous avons une relation très spéciale – il est une de ces personnes qui entrent dans votre vie et que vous voulez garder. En plus d’être mon ami, c’est aussi un joueur exceptionnel – le meilleur de tous les temps. Il était censé venir au tournoi de Neymar Jr à Praia Grande, au Brésil, mais malheureusement ce n’était pas possible. S’il était venu il aurait joué pour mon équipe !

Quel conseil donneriez-vous à un jeune footballeur qui veut devenir footballeur professionnel ?
Il est très difficile de donner des conseils aux jeunes joueurs. Vous voyez beaucoup de jeunes qui ont du potentiel, mais pour diverses raisons, ils n’atteignent pas leurs objectifs. C’est très triste quand cela arrive, mais si vous avez le même rêve que j’avais quand j’étais enfant, il y a certaines choses que vous devez faire. Vous devez rester concentré tout le temps et ignorer toutes les distractions. En outre, assurez-vous de rester toujours attaché à votre famille. Vous devez leur faire confiance. Il est important de garder tous vos amis, les plus proches Et sur le terrain, toujours tout donner et s’entraîner dur. Faire toutes ces choses et vous vous donnerez une chance de réussir.

Dix choses que vous ne saviez pas sur la star brésilienne

Rêve de rencontrer
Will Smith
Étudie
Le piano
Série préférée
Mon Oncle Charlie
Idole d’enfance
Robinho
Meilleur ami
Joclecio, son ancien coéquipier au centre de formation de Santos
Déteste
Qu’une personne touche ses cheveux
Superstition
Le nom de son fils est écrit sur son tibia
Deuxième sport
Beach soccer
S’il n’était pas footballeur …
Il serait musicien

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here