Les 10 meilleurs défenseurs centraux dans le monde



Découvrez quel est notre classement des plus grands défenseurs centraux de la planète.

10. Mats Hummels (Bayern Munich)

Mats Hummels

Hummels, comme le reste de l’équipe d’Allemagne, a connu un mauvais été, les champions en titre ayant chuté avant la phase à élimination directe. Le défenseur central du Bayern Munich ne s’est pas couvert de gloire en Russie, mais il mérite quand même sa place dans le top 10.

Avec sa technique et son sang-froid, le gaucher allemand est l’un des meilleurs défenseurs au monde. Il aime régulièrement lancer les attaques à partir de sa ligne arrière, tout en s’adonnant à des aspects plus traditionnels du défenseur, tels que gagner des duels et faire des interceptions. La base.

9. Giorgio Chiellini (Juventus)

Giorgio Chiellini

Le défenseur italien a peut-être eu 34 ans au mois d’août, il reste l’un des joueurs les plus en vue de la planète. Bon tacleur et autoritaire dans les duels aériens, Chiellini sait lire le jeu à merveille. Mais il est capable également de délivrer de bonnes passes en profondeur.

Son meilleur match en 2018 a été celui en Ligue des champions avec la Juve contre Tottenham à Wembley, en huitièmes de finale. En seconde période, Chiellini s’est illustré en étant impérial face aux attaquants des Spurs, les Bianconeri s’imposant 2-1.

8. Toby Alderweireld (Tottenham)

Toby Alderweireld

Alderweireld a connu un premier semestre difficile en 2018, en partie à cause d’un différend contractuel avec ses dirigeants à Tottenham, et cette histoire a relégué l’international belge sur le banc. Aldreweireld a tout de même disputé une excellente Coupe du Monde, son pays ayant terminé troisième en Russie. Il est maintenant de retour en équipe première sous la houlette de Mauricio Pochettino, bien qu’il ait failli partir à Manchester United l’été dernier.

Alderweireld est rarement mal placé, c’est aussi un excellent passeur, particulièrement doué pour les longues transversales, précises, et les frappes lointaines.

7. Jan Vertonghen (Tottenham)

Jan Vertonghen

Vertonghen, qui en est à sa septième saison en tant que joueur de Tottenham, est devenu au cours des deux dernières années l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde, et sans doute le plus en vue en Premier League.

Le Belge est agressif et expert dans la récupération du ballon. Fort physiquement, il s’impose dans les duels et à l’aise lorsqu’il est contraint de défendre dans la largeur et sur les balles en profondeur. Vertonghen est également très doué balle au pied pour propulser les attaquants des Spurs dans les zones dangereuses adverses.

6. Sergio Ramos (Real Madrid)

Sergio RamosRamos ne remportera jamais beaucoup de prix de popularité en dehors de Santiago Bernabeu, mais il est difficile de contester qu’il est le meilleur défenseur du monde. Le capitaine du Real Madrid est le cœur de l’équipe et un joueur toujours à la hauteur de l’événement, comme il l’a démontré ces dernières années en Ligue des champions. Plus l’enjeu est élevé, plus Ramos est décisif.

L’Espagnol est un adversaire extrêmement difficile à affronter pour tout attaquant. Il agace, en rajoute, mais on ne peut qu’admirer sa lecture du jeu, ses prouesses aériennes dans la surface de réparation et son esprit combatif hors-norme.

5. Samuel Umtiti (Barcelone)

Samuel Umtiti

En dehors de l’hexagone, Umtiti n’était guère connu avant l’été 2016, mais le défenseur central n’a pas tardé à se faire un nom. Lors du Championnat d’Europe en France, après la suspension d’Adil Rami contre l’Irlande, il réalise des débuts internationaux sans faille contre l’Islande en quarts de finale.

Mobile, puissant et rapide pour anticiper le danger, Umtiti est aussi un bon passeur. Il a réussi à s’imposer à Barcelone, ce qui est plutôt rare pour un joueur français. Buteur décisif contre la Belgique en demi-finale de la Coupe du Monde, Umtiti a été un membre clé du triomphe de l’équipe de France en Russie.

4. Kalidou Koulibaly (Naples)

Kalidou Koulibaly

Naples a peut-être perdu Jorginho parti à Chelsea cet été, mais le club napolitain a été ravi de conserver le reste de son équipe. Koulibaly est sans aucun doute l’homme qui aurait été le plus préjudiciable de perdre. L’international sénégalais a prouvé en 2017/18 qu’il mérite d’être considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du monde.

Koulibaly est un athlète et un joueur imposant, difficile à battre dans les airs ou en vitesse pure. Il gagne ses duels presque à chaque fois. Koulibaly est également un magnifique passeur qui parvient toujours à garder son sang-froid en possession du ballon.

3. Raphaël Varane (Real Madrid)

Raphael Varane

Varane s’est distingué pendant la Coupe du Monde 2018 en réalisant de superbes performances. Ce succès cet été fait suite à quatre Ligues des champions et deux Ligas à son palmarès, ce qui n’est pas mal pour un joueur qui n’a eu que 25 ans en avril.

Agressif mais élégant, Varane est un défenseur central complet. Il est un expert dans la lecture du jeu et possède également de la vitesse pour couvrir les erreurs de ses coéquipiers. L’international fraçais est également doué pour s’insérer au milieu de terrain balle au pied et mettre ses attaquants dans les meilleures dispositions.

2. Diego Godin (Atlético Madrid)

Diego Godin

Godin n’est sans doute pas le genre de défenseur central que Pep Guardiola ou Maurizio Sarri pourraient faire évoluer, mais il est parfait pour l’Atlético Madrid et l’Uruguay. S’il la possession du ballon n’est pas sa qualité première – ce joueur de 32 ans a montré lors de la Coupe du Monde qu’il était parfaitement capable de porter le ballon lorsque la situation l’exigeait. Godin est plus un défenseur à l’ancienne que la plupart de ses pairs sur cette liste.

Robuste et agressif, l’ancien joueur de Villarreal est toujours au bon endroit au bon moment. Doté d’une grande capacité d’anticipation, il a aussi un don pour marquer des buts décisifs sur coups de pied arrêtés.

1. Virgil van Dijk (Liverpool)

Virgil van Dijk

Le football est un jeu d’équipe et même les personnes les plus talentueuses auront du mal à briller si l’équilibre collectif de l’équipe n’est pas bon. Pourtant, il faut avouer que Van Dijk a transformé la défense de Liverpool depuis son départ de Southampton en janvier dernier.

Le Néerlandais n’a pas le même CV que la plupart des noms cités ici – il n’a jamais participé à un tournoi international ou remporté un trophée majeur en dehors de l’Ecosse – mais ce joueur de 27 ans a tout ce que vous attendez d’un défenseur central moderne : force, vitesse, prouesses aériennes, leadership et aisance balle au pied. Cinq bonnes raisons pour lesquelles il est le défenseur le plus cher de tous les temps.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here