Une semaine au Groenland



Bienvenue à Nuuk, capitale du Groenland, où huit formations se donnent rendez-vous chaque année. La compétition ne dure qu’une semaine, ce qui en fait le championnat le plus court de la planète !

Nike Lyberth-Berthelsen, le secrétaire général de l’Association de Football du Groenland, regarde avec amour la nouvelle surface 4G AstroTurf du Nuuk Stadium. Un sourire fier se dessine sur son visage. C’est tout nouveau pour lui et pour les enfants, qui se précipitent sur le terrain afin de faire quelques tirs à chaque fois qu’il y a une pause entre les matchs du championnat de football groenlandais (Angutit Inersimasut GM, ou simplement GM). C’est la première année que le championnat est joué sur ce gazon artificiel, après des décennies de matchs sur une surface de poussière et de gravier. Un terrain impitoyable, dont on se souvient ici avec peu d’affection. Dans les années 60, les hélicoptères avaient même l’habitude d’atterrir juste à côté, jetant des tourbillons de pierres et contraignant les matchs à être retardés.

« Vous aviez des contusions pendant des semaines, peut-être des mois après le championnat, rappelle Lyberth-Berthelsen avec une grimace. Comment était-ce pour les gardiens de but ? Et bien, ils ne plongeaient pas pour rien, tout simplement. Ce nouveau terrain permettra de faire évoluer le niveau de football. » C’est en effet toujours mieux de disposer des meilleures conditions pendant les rares semaines de l’année où la température est assez chaude au Groenland pour jouer au football en plein air. Des équipes ont ainsi parcouru des centaines de kilomètres dans la plus grande île du monde pour participer au Championnat national. Il se déroule dans la capitale Nuuk, une métropole abritant 17 000 des 56 000 habitants du Groenland. La compétition comprend huit équipes, réparties en deux groupes de quatre. Et elle ne dure qu’une semaine, ce qui en fait le championnat le plus court de la planète !

Pas de chance pour les reporters de FourFourTwo : cette année, les premiers jours du championnat se déroulent sous de fortes pluies et des vents violents, obligeant les équipes et les officiels à chercher du réconfort dans des conteneurs maritimes qui font office de vestiaires. Les deux équipes de Nuuk se préparent à un derby en demi-finale. Le soleil perce enfin entre les nuages et la vue est imprenable. Les montagnes, les fjords et l’océan, où un iceberg nous rappelle que l’eau n’est pas bien chaude. Le drapeau rouge et blanc du Groenland vole à chaque coin du terrain. Derrière un but se trouve un petit terrain où des enfants jouent à la balle. De l’autre côté se trouve un imposant hall, utilisé pour les événements et les sports d’intérieur.

Les fans commencent à affluer et à grimper sur les rochers le long du terrain. Des gradins naturels. On trouve quelques bancs, comme à l’école, en bordure du terrain. Mais la majorité des supporters occupe les rochers avec des couvertures et quelques banderoles pour supporter leurs équipes favorites. Tous les matchs du championnat sont diffusés en direct à la télévision, avec l’audience la plus élevée de l’année. Ce qui n’a pas empêché les quelques centaines de supporters présents au stade de Nuuk de répondre présent, malgré un temps souvent changeant. L’ambiance est essentiellement assurée par les femmes, entonnant des chants groenlandais.

« Il faisait vraiment chaud il y a quelques semaines, nous confie un supporter pendant que le soleil commence à se coucher et que la température chute. Il n’avait jamais fait aussi chaud à Nuuk, peut-être plus que 25 degrés. Je pense que le réchauffement climatique a de bons côtés ! » On le croit sur parole… Comme c’est le cas dans de nombreux pays nordiques, les équipes du Groenland ont des noms simplifiés avec leurs initiales et leur année de création. On trouve donc IT-79 (Inuit Timersoqatigiiffiat-79), qui organise le tournoi, et ses rivaux B-67 (Boldklubben af ??1967), actuellement les meilleurs du football groenlandais. Mais aussi les moins populaires en raison de la présence de nombreux Danois lors de leur création.

Après un démarrage poussif, les bleus du B-67 s’imposent 4-0 face à l’IT-79, qui n’a jamais remporté le championnat. L’entraîneur de B-67, Tekle Ghebrelul, est ultra-présent sur le bord du terrain. Toujours dans l’action, gesticulant, tapotant les joueurs dans leur dos et célébrant chaque but comme Odell Beckham Jr, un joueur de foot US. Tekle Ghebrelul est une figure importante ici. Arrivé au Groenland il y a 13 ans, il a grandi en Érythrée. Orphelin, il a dû se battre, comme des milliers d’enfants, pendant la guerre d’Indépendance. Après un passage en prison en Érythrée, Tekle s’est retrouvé au Soudan, où il a de nouveau été emprisonné après avoir traversé la frontière avec un fusil. Puis sa vie a pris une tournure dramatique.

« Amnesty International est venu et ils essayaient d’aider les enfants de l’Érythrée, se souvient Tekle. Je ne voulais pas aller n’importe où mais ils emmenaient des gens dans des pays comme le Canada et la Suède. Une des femmes avec laquelle j’ai beaucoup parlé était danoise alors j’ai accepté de venir au Danemark. » Tekle y apprend une nouvelle langue, épouse une Danoise et recommence à jouer au football. « Quand j’étais au Danemark, j’ai vu un article sur le nord du Groenland. Je rêvais d’y aller et quand j’ai vu une annonce pour un emploi, j’ai postulé. En quelques mois, je suis devenu le responsable du sport dans une école. C’était le moment le plus relaxant de ma vie mais il n’y avait pas grand-chose à faire. Je n’ai jamais lu tant de livres ! »

Avec sa femme, Tekle envisage de rentrer au Danemark. Finalement, ils déménagent en ville, à Nuuk. Il y est arrivé en 2009 et son premier souvenir a été le Nuuk Stadium. « J’étais ici à regarder les jeunes jouer au football et les gens me disaient que je devais m’impliquer en tant qu’entraîneur. Puis en novembre 2010, René Olsen m’a appelé et m’a demandé si je pouvais être intéressé pour entraîner l’équipe nationale avec lui. Après cela, nous avons établi un plan afin de développer le football de la région. »

Les joueurs de Nuuk ont la chance de jouer à domicile. Pour les autres équipes, il a fallu réaliser un sacré périple pour venir participer à ce championnat. La géographie du Groenland fait qu’un aussi long voyage est un processus long et très coûteux. Il n’y a pas de routes entre les grandes villes ! Par le passé, beaucoup d’équipes venaient en bateau. Cinq jours de navigation, minimum. Avec parfois des fins tragiques, comme en août 2004 quand trois footballeurs ont voyagé d’Aasiaat à travers la baie de Disko, dans le nord-ouest du Groenland, pour participer à un match d’anciens combattants. Ils ne sont jamais rentrés à la maison après le naufrage de leur bateau.

Si le championnat est considéré comme une priorité dans un pays dingue de football, les joueurs doivent se battre pour obtenir des congés. Beaucoup doivent même quitter leur emploi chaque année puis en trouver un nouveau. C’est beaucoup demander aux joueurs, qui sont tous amateurs. « L’engagement de nos joueurs nationaux est remarquable, explique Olsen, l’entraîneur-adjoint du Groenland. Certains, très bons, doivent refuser l’équipe nationale parce qu’ils savent que ces sacrifices mettent en danger leur travail et leur salaire. » Alors que certains Groenlandais sont devenus des professionnels en handball, le football professionnel n’est lui pas encore très développé, bien que certains joueurs aient joué dans des ligues semi-professionnelles au Danemark. L’ancien ailier de Chelsea, Jesper Gronkjaer, est ainsi né à Nuuk mais est parti pour le Danemark très jeune. « La nostalgie est un problème pour les joueurs groenlandais, ajoute Olsen. Ils manquent la chasse et le mode de vie traditionnel. C’est difficile de partir quand on est habitué à cette nature. »

Pendant ce temps, les joueurs des différentes équipes ont trouvé des tapis de gymnastique sur lesquels ils disposent des sacs de couchage pour la semaine. Entre les matchs, les joueurs jouent à FIFA sur leur console de jeu. TM-62, une équipe qualifiée de l’est du Groenland, a parcouru des milliers de kilomètres pour vivre une expérience humiliante. Arrivés de Kulusuk (seulement 295 habitants) et renforcés par des joueurs de la région environnante, les malheureux ont été battus 11-0 par IT-79 puis ensuite 12-0 par N-48 (Nagdlunguaq-48), l’une des équipes les plus fortes de Disko Bay dans le nord du Groenland. TM-62 a ensuite perdu 3-1 contre FC Malamuk d’Uummannaq (nord-ouest du Groenland), ville qui est considérée comme la vraie maison du Père Noël.

« Le Groenland, c’est comme le Brésil : des joueurs talentueux mais répartis un peu partout », explique Lyberth-Berthelsen, un brin optimiste. René Olsen, qui suit le Championnat national avec un œil attentif, espérant y débusquer de nouveaux visages pour l’équipe nationale, doit composer avec des difficultés inhabituelles. Les joueurs talentueux vivant loin de Nuuk ne manquent pas. Mais ils ne jouent pas régulièrement au cours de l’année, contrairement aux joueurs entraînés par Tekle Ghebrelul au sein de B-67. La différence saute aux yeux : pendant que les joueurs du B-67 s’échauffent entre chaque match, les autres allument des cigarettes sur le bord du terrain.

« Tekle peut contrôler ses joueurs, explique Olsen, alors que les joueurs du reste du pays retournent chez eux et n’ont pas des régimes sains ou des modes de vie adaptés au sport de haut niveau. Nous avons essayé de leur apprendre mais c’est plus difficile avec les adultes parce qu’ils sont déjà des habitudes. Parfois, ils sont hors de forme quand ils se présentent avec l’équipe nationale, par rapport aux joueurs de Nuuk. Nous aurons de meilleures chances avec la prochaine génération car ils vont vraiment écouter nos conseils. »

La domination des joueurs basés à Nuuk dans l’équipe nationale du Groenland a égalemetn créé de la jalousie, en particulier à cause du double rôle de Tekle avec B-67. « Les gens nous accusent de partialité si nous sélectionnons des joueurs Nuuk, même s’ils sont plus forts que les autres, regrette Olsen. L’ancien manager de l’équipe du Groenland, Jens Tang Olesen, m’a dit que je devais choisir selon mes propres conditions, prendre les meilleurs joueurs et laissez les autres se plaindre. » Les autres bons joueurs du pays viennent de TM-62 et N-48. Ils portent avec eux tous les espoirs du nord-ouest du Groenland. Environ 2 000 supporters se rassemblent justement pour la finale du championnat, par un dimanche ensoleillé. D’un côté les bleus de B-67. De l’autre les verts de N-48, dont la star s’appelle Markus Jensen.

Il est considéré comme l’un des plus grands joueurs du Groenland. Un attaquant sur le terrain, un pêcheur dans la vie, qui habite et voyage sur un bateau à 2 heures de la ville la plus proche. Il est venu disputer le championnat national comme s’il était parti à la pêche pour nourrir sa famille. Mais il ne pourra pas empêcher le B-67 de s’imposer. Une longue cérémonie commence, avant de se conclure avec des feux d’artifice et la remise d’un trophée plutôt modeste. Dans quelques semaines, la surface de l’AstroTurf 4G sera couverte d’une épaisse couche de neige et le terrain sera hors d’usage jusqu’à l’année prochaine. « La neige est une couverture naturelle de protection, affirme le président de la Fédération du Groenland, John Thorsen. J’espère que c’était agréable d’avoir un terrain où la balle peut rouler correctement au lieu de rebondir sauvagement tout le temps. »

Le succès du tournoi, qui se déroule quelques semaines après une compétition féminine très disputée, est un nouvel élan dans l’espoir que la Fédération du Groenland soit acceptée comme membre de l’UEFA. Malgré des chasubles fluorescents violets affichant le logo de la FIFA, le Groenland est en effet l’un des rares pays de la planète qui ne fait pas partie de l’instance internationale. En tant que pays autonome mais faisant partie du royaume danois, la position politique du Groenland est un sujet politique sensible. Il est intéressant de constater que le Groenland avait sa propre version du Brexit en 1982, lorsque le pays a choisi de quitter la Communauté économique européenne à la suite d’un référendum. En 2008, une loi sur l’autonomie gouvernementale a été adoptée.

Concernant le football, le Groenland a récemment rejoint la ConIFA (Confédération des Associations de Football Indépendantes), une sorte de FIFA pour les nations non-reconnues. Les îles Féroé, qui ont battu la Grèce de Claudio Ranieri lors des éliminatoires de l’Euro 2016, ont le même statut politique. Cependant, elles sont devenues membres de la FIFA. Reste à savoir si le Groenland peut obtenir les soutiens suffisants au sein de l’UEFA pour obtenir un vote. Le soutien des pays nordiques semble assuré mais il suffira pas. La Fédération du Groenland, reçoit beaucoup d’aide du Danemark dans ce processus d’adhésion à l’UEFA, a pris l’Islande comme modèle. Prochaine étape : construire un terrain couvert pour jouer toute l’année.

Mais ce genre d’installation est coûteuse. « Pour construire un terrain couvert, c’est environ 10 millions d’euros, explique Lyberth-Berthelsen. Pour compléter toutes les étapes demandées par l’UEFA, cela coûterait plus de 45 millions d’euros. C’est beaucoup d’argent mais nous y arriverons. » Pendant ce temps, le futsal est roi une grande partie de l’année et les équipes nationales masculines et féminines du Groenland sont de plus en plus fortes. Les bons résultats ont même apporté des demandes d’amitiés improbables. « L’équipe nationale féminine ougandaise a tenu à nous rendre visite, explique Lyberth-Berthelsen. Nous étions d’accord mais ils nous ont dit qu’ils voulaient venir en octobre. Nous avons dû leur expliquer qu’il fait environ moins 10 degrés durant cette période donc ça les a refroidis. » Il en faudra plus en revanche pour décourager les dirigeants du foot au Groenland !

42 Commentaires

  1. It is the best time to make some plans for the future and it’s time to be happy.
    I’ve read this post and if I could I wish to
    suggest you some interesting things or advice.
    Perhaps you could write next articles referring to this article.
    I wish to read even more things about it!

  2. After checking out a handful of the blog posts on your blog, I truly like your technique of blogging.

    I book marked it to my bookmark site list and will
    be checking back soon. Please check out my web site as well and tell me what you think.

  3. Please let me know if you’re looking for a author for your weblog.

    You have some really good posts and I think I would be a good asset.

    If you ever want to take some of the load off, I’d absolutely
    love to write some material for your blog in exchange for a link back
    to mine. Please shoot me an email if interested.
    Regards!

  4. Do you mind if I quote a few of your posts as long as I provide credit and sources back to
    your blog? My blog site is in the exact same area of
    interest as yours and my visitors would really benefit from a
    lot of the information you provide here. Please let me know if this alright with you.
    Thank you!

  5. Very good website you have here but I was wondering if you knew of
    any message boards that cover the same topics talked about here?
    I’d really like to be a part of group where I can get opinions from other knowledgeable individuals that share the same interest.

    If you have any suggestions, please let me know. Bless you!

  6. Hello, all is going perfectly here and ofcourse every one is
    sharing data, that’s in fact excellent, keep up writing.

  7. Valuable information. Lucky me I found your website by accident, and I am surprised why this twist of
    fate did not came about earlier! I bookmarked it.

  8. For latest news you have to pay a quick visit internet and on web I found this site as a most excellent web page
    for most up-to-date updates.

  9. My brother recommended I may like this website.
    He used to be entirely right. This submit truly made my
    day. You can not believe simply how so much time I had
    spent for this information! Thank you!

  10. It’s a pity you don’t have a donate button! I’d without a
    doubt donate to this fantastic blog! I suppose
    for now i’ll settle for book-marking and adding your RSS
    feed to my Google account. I look forward to brand new
    updates and will share this site with my Facebook group.
    Chat soon!

  11. Have you ever considered about adding a little bit more than just your articles?
    I mean, what you say is important and all. But think of if you added some great images or videos to give your
    posts more, « pop »! Your content is excellent but with images and video clips, this website could definitely be one of
    the very best in its field. Good blog!

  12. you’re in point of fact a excellent webmaster.
    The web site loading speed is amazing. It sort of feels that you are doing any unique trick.
    Furthermore, The contents are masterwork. you have performed a wonderful
    activity in this topic!

  13. I’m truly enjoying the design and layout of your site.
    It’s a very easy on the eyes which makes it much more enjoyable
    for me to come here and visit more often. Did you hire out a designer
    to create your theme? Superb work!

  14. hey there and thank you for your information – I’ve definitely picked up something new from right here.
    I did however expertise a few technical issues using this web site,
    as I experienced to reload the website a lot of times previous
    to I could get it to load properly. I had been wondering if
    your web hosting is OK? Not that I am complaining, but sluggish
    loading instances times will often affect your placement in google and can damage your high-quality score if ads and marketing with Adwords.
    Well I am adding this RSS to my e-mail and can look out for a lot
    more of your respective exciting content. Ensure that you update this
    again very soon.

  15. Buy Authenic Cipro On Line [url=http://purchasecial.com]cialis for sale[/url] Non Prescription Tretinoin Cream Cheap Wellbutrin Xl No Prescription Cheap Kamagra Supplier

  16. Comprar Cialis En Tarragona Cialis 1 To 2 Days Shipping Order Tiniclazole Online Usa [url=http://banzell.net]viagra[/url] Donde Comprar Cialis Tenerife Cytotec Vaginal

  17. Please let me know if you’re looking for a author for your
    blog. You have some really good articles and I believe I would be a good asset.
    If you ever want to take some of the load off, I’d love
    to write some content for your blog in exchange for a link
    back to mine. Please send me an email if interested.
    Cheers!

  18. We are a group of volunteers and opening a new scheme in our community.
    Your website offered us with valuable info to
    work on. You’ve done an impressive job and our whole community
    will be thankful to you.

  19. Gonorrhea Zithromax isotretinoin worldwide no rx by money order [url=http://levitab.com]best prices for on line levitra[/url] Propecia De 10 Wellebutrin 150 V 300

  20. I’m not positive the place you are getting your info, however good topic.
    I needs to spend some time finding out much more or figuring out more.
    Thank you for wonderful information I used to be in search of this information for my mission.

  21. First of all I would like to say great blog! I had a quick question in which I’d like to ask if you do
    not mind. I was interested to know how you center yourself and clear your head prior to writing.
    I have had a tough time clearing my mind in getting my thoughts out there.
    I do take pleasure in writing but it just seems like the first 10 to 15 minutes are lost just
    trying to figure out how to begin. Any suggestions or tips?
    Cheers!

  22. Cialis For Sale In Uk Kamagra Oral Jelly Utilisation Levitra Tab [url=http://abtsam.com]viagra online pharmacy[/url] Amoxicillin Cat Germany Propecia Dht 5 Alpha Reductase

  23. Excellent goods from you, man. I have take note your stuff previous to and you are simply extremely excellent.
    I really like what you have received here, certainly like what you are stating and the way during which you assert it.
    You are making it entertaining and you still care for to stay
    it smart. I can not wait to learn much more from you.

    This is actually a tremendous website.

  24. You actually make it appear really easy along with your presentation however I find this
    topic to be actually something which I feel I would by no means understand.
    It seems too complex and very broad for me. I am looking ahead on your
    subsequent put up, I’ll attempt to get the dangle
    of it! natalielise plenty of fish

Comments are closed.