Interview avec PsYko17, le spécialiste FIFA sur Youtube



Il a plus de 770 000 abonnés sur sa chaîne Youtube, Tom, alias « PsYkO 17 » est l’un des Youtubeurs FIFA les plus connus. On profite d’une petite pause entre deux tournois de poker Winamax pour tenter de comprendre l’univers PsYko 17.

Est-ce que tu es un joueur Pro ?

Non je n’ai pas le niveau du joueur Pro. Je joue tous les jours donc je me considère comme un bon joueur, je fais entre 1200 et 1600 matchs dans l’année. Mais je suis loin des meilleurs joueurs, si je joue un joueur pro je vais me prendre 3-0.

C’est parti comment cette idée d’être un spécialiste de FIFA ?

À la base, je voulais juste faire une petite vidéo sur FIFA. Et maintenant je fais des vidéos depuis 2012. Je suis plus dans le côté « fun », l’idée au départ était de donner des conseils sur les créations d’équipes, des astuces… Mais maintenant Youtube s’est tellement développé que ma seule motivation est voir des gens regarder mes vidéos et passer un bon moment. Je suis passé dans le mode animation, commentaires de match en live, avec parfois « un côté surjoué » et c’est ce que les gens aiment quand je lis leurs commentaires.

Comme tu le dis, Youtube s’est tellement développé ces dernières années qu’il faut trouver de nouvelles idées…

C’est exactement ça. Chaque année on a un nouveau jeu donc c’est chouette parce qu’on peut proposer de nouvelles vidéos. Ensuite il faut trouver des concepts innovants pour ne pas toujours se répéter. Cela va de l’idée de monter en division 1 sans mettre d’argent dans le jeu à se constituer la meilleure équipe du jeu. Mais en y mettant une touche d’humour !

Le joueur amateur (ou occasionnel) de FIFA ne voit pas réellement les différences d’une année sur l’autre. À part cette année avec le mode Volta…

Quand on est passé sur les nouvelles générations de consoles, on a vu clairement une évolution graphique tout d’abord. Là, tout le monde pouvait voir le changement. On va le voir encore quand de nouvelles consoles vont arriver dans un an. Concernant le jeu, la technique, quand tu as la manette en main et que tu joues beaucoup, tu ressens des changements importants, et surtout cette année.

Tu préfères FIFA 20 à FIFA 19 ?

2018 et 2019 sont des années affreuses au niveau gameplay. En fait, il fallait faire des choses qui n’existent pas dans le football pour gagner. Donc ce n’était vraiment pas intéressant. Avec FIFA 20, on est revenu à un gameplay beaucoup plus lent, plus dur, plus compliqué à prendre en main défensivement. Et c’est ça qu’on veut ! On cherche un jeu, bien entendu avec du fun, mais où le meilleur joueur gagne. Et depuis deux ans ce n’était pas le meilleur joueur qui gagnait mais celui qui utilisait le mieux les failles du jeu. C’était un problème. Comme par exemple les dribbles, les débordements…

Est-ce que tu mets toutes ces astuces dans tes vidéos ?

Je ne le fais pas. Je pourrais faire des tutos « comment marquer facilement dans FIFA », mais je vais donner une mauvaise image de moi. Déjà je déteste affronter des joueurs comme ça, je n’ai donc aucune envie d’en parler. De toute façon, cela se sait très très vite maintenant avec les réseaux sociaux. Je suis plus « en mode » j’enrage sur ces problèmes, je m’énerve chaque semaine dans mes vidéos quand je rencontre ce type de joueur. Depuis deux ans mon personnage a évolué : on est fun mais on rage quand il faut rager. Avec FIFA20 j’ai l’impression qu’on revient à un jeu de football et cela fait plaisir.

Quel est pour le toi le meilleur FIFA depuis sa création ?

Celui qui m’a le plus marqué : FIFA 98. Avec le mode Coupe du Monde. C’est aussi à ce moment-là que j’ai commencé. 2012 et 2013 ont été des super FIFA, les meilleurs. 14, 15, 16 n’ont pas été excellents mais quand on regarde 18 et 19 on peut dire qu’ils étaient bons.

À part FIFA, est-ce que tu as d’autres jeux où tu excelles ?

Je joue beaucoup à League of Legends, mais je ne fais pas de vidéos dessus parce qu’il faut vraiment avoir un très bon niveau pour être intéressant, et ce n’est pas mon cas. Et ma communauté ne me suit que pour FIFA. J’aime aussi tous les jeux de sport : NBA 2k, Madden. Mais étant donné que je fais une vidéo tous les deux jours je n’ai pas vraiment le temps de me consacrer à d’autres jeux. D’autant plus qu’il faut être réactif.

Youtubeur FIFA est ta principale activité ?

C’est mon métier et j’en vis depuis maintenant quatre ans à 100%.

Tu as des partenaires en plus de tes revenus pub sur Youtube ?

Oui, j’essaie de travailler avec des marques sur le long terme, avoir un revenu fixe, payer mon monteur…On travaille sur un projet et non sur une vidéo. C’est un accompagnement financiers sur plusieurs mois. Cela permet aussi de mettre en place de nouveaux projets. Par exemple, je suis allé tourner récemment avec Aubameyang qui est un ami. Donc pour payer le voyage, l’hôtel, le monteur…on a besoin d’un partenaire hors-FIFA qui va mettre un peu d’argent. Pour cette occasion, c’était un jeu de cartes qui s’appelle Top Ten et qui mélange foot et poker. Si on aime le Uno et le Poker c’est top ! Comme je suis un fan de jeux de sociétés, c’était une belle opportunité.

Tu joues au Poker depuis quand ?

Je jouais déjà au poker avant de faire des vidéos, avec des amis quand j’étais en Suisse. Quelques tournois, des cash games. Je regardais beaucoup les émissions comme World Series…sur RTL9. Winamax m’a contacté par rapport aux paris sportifs. Ils m’ont ensuite invité au SISMIX et j’ai terminé bien placé. Ils m’ont donc « activé » aussi sur le poker et cela fait maintenant un an demi que je travaille avec eux. Je suis sur presque tous les événements, et on prend du plaisir.

Est-ce que tu joues au poker également tous les jours ?

Non, je me limite car cela prend énormément de temps. Soit on a l’objectif de devenir professionnel et de gagner sa vie avec le poker, soit on ne l’a pas… et moi je suis très loin de ce niveau-là. Je prends plus de plaisir à venir jouer pour des tournois comme ici à Dublin que de bosser les stats… Donc je m’entraîne un mois avant un événement Winamax. Sur le site Winamax je fais environ 20 tournois dans une année.

Tu n’as pas eu la tentation de vouloir jouer plus ?

J’ai failli l’avoir parce que Winamax nous avait emmener à Las Vegas pour les World Series et j’avais fait place payée à l’un des tournois. Ce jour-là je me suis dit… il y a peut-être un truc à faire. Et en discutant avec les pros, j’ai compris que c’était énormément de travail, et ils m’ont expliqué que c’était une belle performance mais dans un petit tournoi avec un petit budget pour des World Series (1500€). C’est aussi un manque de temps, je peux pas allier Youtube et le poker. Et la vie du joueur de poker ne m’attire pas plus que ça…