Enrique Cerezo (Président de l’Atlético Madrid) très remonté contre le clan Cavani



Enrique Cerezo, le président de l’Atlético, a exprimé un vif mécontentement après l’échec du transfert de Cavani à Madrid.

Edinson Cavani était présent dans le groupe du PSG contre Montpellier samedi. L’attaquant uruguayen va finalement aller au bout de son contrat, alors qu’il aurait pu rejoindre l’Atlético Madrid durant le mercato d’hiver. Les négociations avec les responsables espagnols n’ont pas abouti, l’échec du transfert serait dû uniquement à un désaccord concernant le montant des commissions pour son agent, Walter Guglielmone.

Au micro de Movistar Futbol, Enrique Cerezo est revenu sur ces discussions qui n’ont pas abouti, rejetant la faute sur l’agent du joueur. « Je trouve que ce qui se passe entre certains joueurs et leurs proches ou leurs représentants est désolant. C’est même scandaleux. Nous ne sommes pas là pour être volés », a-t-il déploré. Alors que le PSG était d’accord pour céder son buteur aux alentours de 15M€, le représentant d’El Matador a demandé 18M€ supplémentaires pour lui-même afin de finaliser le transfert.